SILURE CLUB RHODANIEN

SILURE CLUB RHODANIEN

Annuaire Silure
 
AccueilRechercherGalerieCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexiondiapo
* 18 novembre 2017 = Sortie silure sur le Rhône à Lyon ( dept 69 )
* 16 décembre 2017 = Repas de fin d'année

Partagez | 
 

 suivi d'une saison aux pellets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
silure69

avatar

Masculin
Nombre de messages : 408
Date de naissance : 27/10/1981
Age : 36
Localisation : (69) Belleville
Loisirs : peche animation (DJ)
Date d'inscription : 11/11/2009

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Jeu 12 Juil 2012 - 16:47

mercie pour cet explication clair et net Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silure69.skyrock.com/
fab69

avatar

Masculin
Nombre de messages : 24
Date de naissance : 19/12/1970
Age : 46
Localisation : Lyon
Loisirs : pêche
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Jeu 12 Juil 2012 - 21:03

Pas de quoi, cela méritait explications. Smile

Cela éclairci, voici la suite qui illustre d'ailleurs assez bien les phases et rythmes d'amorçage.
Avant tout, merci à tous pour vos remarques, çà encourage parce qu'on n’était pas sûr de la réelle valeur de nos résultats en eaux chaudes.

Bon donc après le nombre de prises, on a changé d'objectif et donc de poste, ce n'est pas qu'on n’apprécie pas les déroules en série, mais il y a forcément mieux à faire dans nos fleuves, question taille: mais çà les pêcheurs de la région le savent... Wink

Donc lancement d'un nouveau poste, jamais pêché, sur un cassant vertical hyper exposé au courant.
Après un amorçage mardi soir avant la nuit de 2kg de "poubelle" (les fonds de nos fabrications...), j’engage une pêche rapide le mercredi matin de 6h30 à 10h:
- 6h30 en pêche: débit plus que soutenu, pêche en bas de pente quasi impossible, pose des lignes derrière un abri.
Il y a du visuel de surface répétitif, mais 150m en aval : de 150/180
- 7H 20: aucune tape, aucun montée sur coup Aïe... Evil or Very Mad Faut tenter un autre truc, le poste ne peut pas être mauvais.
- 7H30 relance de toutes les lignes et amorçage de 2kg de pellets cash (l'amorçage de la veille a été placé au mauvais endroit hors courant)
- 7h35: (véridique What a Face ) première tape sur la 1ère canne, relance, deuxième tape sur la 2ème, puis la troisième, un 100/120 monte en surface. Puis plus rien. Relance intégrale, réamorçage de 1kg.
- 8h30: après 7/8 touches légères, enfin un départ franc: un 130 au sec.



- 9H30 encore des tapes légères.
-10H00 Je plie, le préamorçage a été mal fait, la mise en pêche de départ aussi, bref, suis passé à côté du truc.

Je réamorce 3kg le soir sur le bas de pente pour une pêche de nuit prévue avec un ami le lendemain...

Le lendemain soir, mise en pêche, vers 20h30:
Je place mon ami sur le bon spot en aval et moi en "réserve" 20m en amont

Mon ami a préparé des bas de ligne en tresse légère et très souple Mad
Je lui annonce mes craintes vis-à-vis de ses montages, j’ai peur que çà ne pique pas correctement...
Première touche à 21h00 pour lui, puis 2 ou 3 autres, rien ne se pique.
En amont un départ franc pour moi, le fiston sort un 125.
Jusqu'à minuit, l'ami se fait piller le coup, avec des visuels nombreux au dessus des montages. Je n’ose même pas dire combien de touches plutôt franches, s'enchaînent sur ces cannes Rolling Eyes . Et pourtant aucun glane ne se pique... Je deviens fou What a Face
Pêtage de plomb, je lui demande de relever ces cannes, et lui filent deux des miennes avec les bons bas de ligne qui vont bien, ceux qu’il faut quoi.

Le montage


10mn après, tape, départ, ferrage, c'est au bout. Il est 1h du mat', 2 petits glanes en corde alors que nous devrions avoir au moins 5 ou 6 silures en corde de plus. En plus quelques gros se sont manifestés pendant tout ce temps…

1/2h plus tard, la même canne (nouveau bas de ligne) plie fort et accroche de nouveau un silure. Mais mon ami le dépique sous la canne, un « pas vilain ». Il a les boules, pensez donc…
De mon côté, rien n’y fait malgré 3 relances intégrales.

3H du mat’, j’ai des frissons (çà caille et j’ai eu 3 montées de gros un peu derrière mon coup !) Le débit est un peu moins soutenu, je décale ma pêche 10m plus loin. Cà tient limite le fond, mais çà pêche quand même.

3H30 départ franc, ferrage ample, çà me prend de suite du fil, 30 seçondes plus tard dépiqué ! Crying or Very sad
Chiot, c’est pas notre nuit…

4H00 La même canne rédémarre, même ferrage, même début de combat, puis çà tient le fond, tout en restant dans l’axe. Ce type de combat sent toujours très bon question taille. Par prudence, j’annonce 180/190. Plus le temps passe, plus je pense à un gros.
Quelques minutes plus tard, ce magnifique 222 nous honore de sa présence au sec. Il est large et haut,comme dit mon ami Sam, "c'est un gros !" Notez le ventre, un gourmand de pellets... I love you



Une dernière relance est faite, mais nous sombrons dans le coma jusqu’à 6h30.
Le matin, qlqs tapes se produisent, mais rien de violent, seules 2 carpes feront hurler les détecteurs.
Les 3 petits


Voilà donc un nouveau poste prometteur. Il fonctionne un peu différemment des autres dans le sens où une partie des silures passe devant plus au large que le bas de pente. Une zone de chasse se trouve berge d’en face, il coupe en biais le fleuve sur cette zone. Peut être une pêche plus large à plusieurs donnerait de meilleurs résultats. Nous allons le vérifier sous peu, d’autant que le débit est à la baisse, çà va nous aider. bounce

A bientôt
Fabien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.theonefishing.com
Webm@ster
PRESIDENT - ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14898
Date de naissance : 27/09/1966
Age : 51
Localisation : (01) la chapelle du chatelard
Loisirs : Pêche, photo, informatique, guitare
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Jeu 12 Juil 2012 - 21:09

Bonjour,

Il ne faut pas se voiler la face mais dans un avenir proche, les mentalités et techniques vont changer.

1/ La pêche en bateau est très certainement bien adaptée pour traquer les poissons mais bien égoiste :
On est seul sur l'eau, la famille, les amis, parents ne peuvent pas partager ces instants de pêche.
Impossible de passer du temps avec des copains autour d'un barbecue

2/ La navigation devient complexe avec des contraintes de plus en plus importantes ( contrôles, prix du carburant, législation, investisement financier important pour l'achat du bateau + remorque + matériel ) nécessité d'avoir un véhicule, absence de mises à l'eau etc etc ...

3/ La pêche à la bouée devenant interdite, il va falloir réagir.

Attention je ne parle pas pour moi, car j'ai un caractère à supporter ces contraintes mais étant souvent confronté à des jeunes pêcheurs sur le forum ( en MP ) j'analyse la situation.

Et bien selon moi dans les années à venir, une majorité de pêcheurs se tournera vers une pêche du bord donc ...aux pellets !


Philippe : Président et Webmaster du Silure Club

Silurement Vôtre Invité



Mon idole c'est Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fab69

avatar

Masculin
Nombre de messages : 24
Date de naissance : 19/12/1970
Age : 46
Localisation : Lyon
Loisirs : pêche
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Lun 16 Juil 2012 - 13:19

Chaque technique a son intérêt et ses contraintes.
D'un bateau, l'aspect traque est formidable et ouvre d'autres horizons que depuis un poste fixe.
Mais c'est vrai que question navigation, c'est de moins en moins simple.
Sur Lyon entre mise à l'eau merdique ou inaccessible, police fluviale, disons, très active..., trafic fluvial intense en été, il faut vraiment être passionné pirat
Pour la bouée, elle pose bien des problèmes logistiques, parfois dans le rapport avec d'autres pêcheurs et maintenant légal...
Ce que je présente et tente d'expliquer, permet à n'importe qui de pouvoir se faire plaisir du bord sur ces gros poissons, toute l'année, et de nuit là où la pêche aux esches "végétales" est autorisée. Wink
L'aspect convivial est certain, et il est tout à fait possible de partager les différentes actions de pêche. J'ai de très bons souvenirs sur les moments où nous faisons vivre une batterie, voir une seule canne à trois personnes: lancer, amorçage, combat, manipulation des poissons. La réussite est toujours plus savoureuse à plusieurs. Very Happy
Pour les résultats, il faudra comme pour toute pêche, s'investir pour réussir.
Fabien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.theonefishing.com
fab69

avatar

Masculin
Nombre de messages : 24
Date de naissance : 19/12/1970
Age : 46
Localisation : Lyon
Loisirs : pêche
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Lun 16 Juil 2012 - 13:43

La suite sur le poste précédent.
Espérant une grosse pêche, nous invitons un ami pour l'en faire profiter.
Et bien le débit à la baisse n'a pas du tout été bénéfique.
Il nous a permis de pêcher plus loin des silures qui passaient... plus loin, surtout les plus gros.
Après une première nuit décevante par rapport au potentiel présent les jours précédents, nous en accrochons 8 pour 6 sortis, 151 au plus gros.



Les touches étaient franches et peu de tapes démontraient que les silures étaient moins nombreux que 48h avant.
D'ailleurs ceux qui rentraient sur le coup avaient tout le loisir de se gaver de Megapellets. Certains se vidaient littéralement le matin lors de la séance photo



Quelques 180+ se sont nénamoins manifestés au large devant la zone pêchée.

Nous décidons donc d'insister une deuxième nuit en pêchant plus loin. Ce fût une erreur, le débit chutait fortement et les silures quittaient vraiment la zone. Neutral

Nous en sortirons encore 4 petits le lendemain matin, ceux qui reste constamment sur cette petite tenue.



Le Rhône semblant redevenir le Rhône... (enfin, on espère)
Nous allons attaquer d'autres postes plein d'espoir. bounce
A bientôt
Fabien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.theonefishing.com
fab69

avatar

Masculin
Nombre de messages : 24
Date de naissance : 19/12/1970
Age : 46
Localisation : Lyon
Loisirs : pêche
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Ven 27 Juil 2012 - 14:09

Bonjour à tous,
Pris un peu de retard.
Week-end dernier
Retour sur le Rhône après des semaines d'attente...
Le fleuve avait un débit correct, une eau assez grise et encore du débris dérivant, mais il était pêchant comme il ne l'aviat pas été depuis longtemps.
Par contre le temps était froid avec un Mistral soutenu qui avait fait perdre un degré à l'eau en qlqs jours.
Bref, des conditions inverses de celles qui permettent les plus belles pêches...
Je décidais de ne pas pêcher le vendredi. Le samedi, le temps était indentique, et je me suis forcé à aller rejoindre mon ami pour faire un coup du soir test de l'activité des glanes sur un de nos meilleurs postes. Lui avait prévu de rester la nuit pour voir tout ce qu'il pouvait se passer.
Cette zone de multiples fosses offrent deux point de frappe majeurs sur la bordure. L'un (le 2) étant meilleur en début et fin de nuit, l'autre (le 1) peut offrir une grande période forte au coeur de la nuit, mais parfois rien du tout...



Mon ami en place sur le n°1, je jette deux cannes vite fait sur le 2 avec un amorçage disons léger pour l'époque.

Sur le 2 mon ami déroule 4 fois dans l'heure entre la pénombre et le noir complet. Nous sommes surpris de la réctivité des silures par ce temps ! De mon côté pas un bip ne m'alerte. Sleep
Toutefois mon fils est resté devant les cannes, histoire de voir si il n'y aurait pas qlqs tapes caractéristiques dans les scions.
Après l'agitation sur le n°2, je reviens vers lui. Et il me dit avoir eu 6 tapes depuis une dizaine de minutes !!! Shocked
Je relance ma pêche en jetant de nouveau les 2 cannes avec le même amorçage. L'un des montages cognent un obstacle à environ 2 m avant de toucher le fond. C'est forcément le genre d'obstacles lisses et moustachus que nous aimons... Very Happy
10mn se passe, premier départ. Un silure de taille moyenne se laisse prendre. Seul un claqué se produit. Mais pourtant les choses s'enchainent avec un dizaine de touches de 22h à minuit. Un 199 et 2 170+ nous offre de beaux combats, l'un d'eux s'est même tanké durant de longues minutes pour finalement se décoincer tout seul. Ce 178 sera le nouveau record pour le fiston. santa

Sur le n°2, plus rien ne s'est passé. Mon ami décalle ses cannes au dessus du n°1 et touchera deux autres silures jusqu'à 1h.
Nous décidons de rester sur place pour la nuit, enfin surtout pour le coup du matinqui sera nous l'espérons tous aussi porteur que le début de nuit. Je retourne chercher qlqs affaires à la voiture et le peu de pellets qu'il me reste de côté...
A ce rythme, nous n'en aurons jamais assez pour finir la nuit. Rolling Eyes
"Heureusement", de 1h à 6h, seul un glane de petite taille sera touché. Un mega se manfestera loin du poste vers 2h. Il était sûrement seul ou presque. Bientôt, d'autres devraient le rejoindre à cette époque de l'année, cela dépendra de l'état de l'eau, espèrons bounce

Au matin nous sommes gelés: 14°c avec vent du nord, c'est dur pour une nuit d'été, surtout sans duvet... Brrref pale

Au lever du jour, mon ami relance le n°2, car il y a souvent un passage le matin. Le n°1 ne donne rien de mieux, ce qui est étonnant Question
Vers 8h30, mon ami est attelé sur un nerveux qui prend du fil. Le combat dure car le courant est plus puissant en aval. Un 191 est au sec après de longues minutes.
Vers 9h30, je prends un ultime sur le n°1.
Puis c'est terminé.
13 silures au sec, pour 16 touchés, bon ratio, et surtout surprenante pêche dans des conditions qui ne nous ont jamais réussies jusqu'à présent. Question



Il est probable que les eaux grises des chasses ont perturbé l'alimentation des silures durant plusieurs semaines. Ils étaient assez maigres pour cette saison et les touches étaient très franches. Nous avons aussi eu le sentiment qu'ils n'étaient pas nombreux sur le coup (peu de claqués), le sentiment de les avoir presque tous pris, car le matin n'était pas à la hauteur de ceux que nous avons vécu en 2011...
Les 2 plus gros


Sauf orages récurrents et coup d'eau grise, la suite du mois devrait être pas trop mal... Smile

A bientôt
Fabien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.theonefishing.com
"Catfish26"
MODERATEUR - ANIMATEUR
MODERATEUR - ANIMATEUR
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2130
Date de naissance : 30/06/1965
Age : 52
Localisation : 26
Loisirs : Pêche Ascensionnelle
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Ven 27 Juil 2012 - 19:06


Salut,

C'est nickel tout ça !!

A++.. Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catfish26.skyrock.com/
Arnaud

avatar

Masculin
Nombre de messages : 4645
Date de naissance : 19/12/1973
Age : 43
Localisation : Region Lyonnaise
Loisirs : devinez ?
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Ven 27 Juil 2012 - 21:41

Bravo ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fab69

avatar

Masculin
Nombre de messages : 24
Date de naissance : 19/12/1970
Age : 46
Localisation : Lyon
Loisirs : pêche
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Lun 30 Juil 2012 - 15:34

Bonjour,
la suite était bonne.
Même poste, pas les mêmes fish, ni le même scénario.
Vendredi était une journée très chaude, le débit accusait une forte baisse.
Installés en fin de journée, le n°2 ne donnait que des tapes et encore des tapes, rien de ferrable ou presque. Seul un silure a pu être piqué in extremis.
Sur le n°1, c'était pire, rien ne se passait.

Vers 23h, la pression chuta, des éclairs apparaissaient au loin.

Les choses se sont alors emballées. Touches à répétition pour 6 cannes sur le n°1. On en a dépiqué pas mal. C'est souvent comme çà lors des phases d'euphorie, les glanes jouent à celui qui attrapent le plus vite les pellets, et beaucoup se piquent mal. Il y en a même un qui a réussi à se prendre sur le dos en plein milieu... Shocked
Bref, sans rentrer dans des détails, çà a été de la folie jusqu'à 5h. Puis petite pose au lever du jour pour reprendre sur seulement 2 cannes en aval en début de matinée.
A 10h, résultat : 27 silures ont été accrochés et seulement 16 ont été sortis.



La moyenne était correcte, mais seul un 191 sortait du lot des 140/170. Pourtant le matin plusieurs gros se manifestaient en arrière du coup.
Nous pensons que trop de moyens étaient présents et les dérangeaient.

La deuxième nuit:
l'espoir de toucher l'un d'entre eux était là, car les moyens avaient été bien "secoués" la veille; place était faites pour les gros. bounce
Perso, je ne pouvais pas y aller mais les amis allaient assurer...
Après un petit, c'est bien ce qui s'est produit: un 232 s'est balladé durant 20mn avant d'être mis au sec.



Quelques autres petits ont quand même été touchés, mais rien à voir avec la veille.



En début de matinée, un autre mega a été touché, il a malheureusement été dépiqué au bout de longues minutes, dommage Sad

Ce n'est pas la première fois que nous vivons ce genre de scénario sur 2 nuits de suite: le nombre la première nuit, les gros la deuxième.

On va laisser le poste se reposer et aller voir ailleurs. Faut pas trop abuser des bonnes choses. Wink
A bientôt
Fabien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.theonefishing.com
livebab

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2472
Date de naissance : 24/09/1984
Age : 33
Localisation : Saint victor 07410
Loisirs : peche, quad, bricolage....
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Lun 30 Juil 2012 - 19:51

Magnifique, des moment comme sa doivent simplement être magique Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fab69

avatar

Masculin
Nombre de messages : 24
Date de naissance : 19/12/1970
Age : 46
Localisation : Lyon
Loisirs : pêche
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Lun 22 Oct 2012 - 9:32

Bonjour,
Désolé du retard, trop de job ces derniers mois… Embarassed

Petite récap’ de nos pêches aux pellets depuis fin juillet.

- Août

Première quinzaine :

Le premier week-end est consacré à la Saône sur une zone bien fréquentée au printemps. Mais au cœur de l’été, les silures n’étaient plus concentrés là, et c’est un échec absolu sur 2 nuits, 2 postes.
Consolation tout de même avec un très beau broc’ !



Après je souhaite tester une nouvelle zone de pêche. La zone est très intéressante mais les silures se tiennent essentiellement en berge d’en face, surtout en faible débit estival. Ces tenues sont totalement inaccessibles !!! C’est bien dommage…
De fait, un premier poste ne donne rien à part des carpes, il est bien trop éloigné des tenues.
Un deuxième poste plus proche est testé sur deux nuits. Un 165 est pris la première, un très gros est dépiqué la deuxième ainsi qu’une très longue carpe…





Ce poste peut être intéressant car au final pas énormément fréquenté, mais il pourrait donner un méga assez vite. Par contre il faut plus de débit pour une pêche efficace. A refaire au printemps 2013…

Puis, ailleurs, nous testons aussi un poste sur une zone prometteuse, mais l’accès est difficile et les meilleurs postes non pêchables du bord. Nous touchons une dizaine de fish, rien au dessus de 150. Abandon.


Pendant ce temps, mon ami Sam fait quelques pêches rapides sur nos postes phares. Son plus beau score est de 8 sortis pour 12 touchés sur 3h.


Deuxième quinzaine :

C’est le moment de solliciter l’un des plus gros regroupements de silures de l’année. Deux nuits y sont consacrées. Toutefois, nous ne les pêchons pas entre 23h et 5h, pour des raisons, disons, de « tranquillité »…
Les résultats sont au rdv, mais déjà des signes de moindre alimentation apparaissent avec l’eau qui commence à s’échauffer (23°+) : 4 beaux poissons de 190 à 200 sont pris, mais deux très gros sont dépiqués…





Le 19 août, une canicule flash s’installe en France. Les pêches suivantes sont catastrophiques…
Nos amorçages attirent de façon identique les silures, mais étrangement, ils picorent plus qu’ils ne se nourrissent. S’en suit d’innombrables fausses touches, des dépiques à répétition !!! Cà arrive très souvent aux pellets d’avoir des touches bizarres, des relances suffisent à engager les silures rapidement, mais là c’était vraiment anormal.
Une petite vidéo ce sujet :
http://www.facebook.com/pages/The-ONE-Fishing/189442034435202?ref=hl

ou là :

http://www.youtube.com/watch?v=Jnx3mLWHULY

En insistant plusieurs coups du matin, je pique néanmoins qlqs petits silures, mais je perd surtout de nouveau deux mégas fish qui de visu en surface dépasse allègrement les 220.


En fin de ce coup de chaud, un évênement m’achève sur l’aspect présence de mégas fish. Lors d’un combat, je me fais bloquer le silure tenu par deux fois en pleine eau… La deuxième fois, je tire au max de ce que je peux sur la canne, çà monte à une quinzaine de mètres du bord. Apparaît en surface mon silure piqué aux pellets dans la gueule d’un méga de chez méga. Le bloc dont la tête et l’encolure dépassé de l’eau, « mâchouille » mon glane pendant quelques instants. Sa queue ne touche même pas l’eau ! Cà me parait durer une éternité, j’essaye même de ramener le tout vers moi, mais bien sûr tout est bloqué et il finit par le recracher.
La marque de morsure du 142


C’est la deuxième fois que ce type d’attaque de face m’arrive cette année ! Contrairement aux attaques de côté ou arrière, on ne sent absolument rien dans la canne, si ce n’est un blocage total.
Pour info, le silure « vif » est mesuré à 142cm une fois ramené. Je ne peux pas dire combien faisait le gros, je ne préfère pas savoir d’ailleurs…

En parallèle, une équipe de jeunes part tester nos Megapellets sur cabanac. Il touche 4 silures sur un laps de temps de pêche trop court à mon avis. Toutefois la moyenne est bonne et le plus gros fait 191cm. Ce lac se prête vraiment bien à notre approche (pas trop large, bas de pente atteignable du bord) et le profil de la population commence à être intéressant.


En Loire, c’est mon ami Pierrick qui en aval d’un radier, touche 3 silures aux megapellets dans de faibles profondeurs aux pellets. Pas de gros poissons mais la démarche sur ce type de poste est très intéressante, à essayer sur des radiers de vieux Rhône en été 2013 lors des chaleurs…


50 silures seront sortis ce mois-ci.

- Septembre :

Quelques jours après la canicule, c’est un coup de froid qui débarque (2012 sera remarquable sur ces écarts météo), l’eau qui était monté à 26°c plonge à 19°c en quelques jours.

Pour une pêche rapide, nous reprenons un poste en Saône dont l’eau s’est un moins refroidi. Mais l’activité en a beaucoup souffert. Alors que nous allions plié, un 184 nous fait plaisir.


Nous laissons passer qlqs jours, le temps que la température se stabilise. Mais finalement, elle remonté même au dessus de 20°c. Nous faisons deux nuits sur cette bonne phase avec de bons résultats et une bonne moyenne : 16 silures sortis pour 24 piqués. 2 de 190+ font parti du lot, et surtout mon ami Pascal bat son record avec un 209. Il est heureux comme tout !



Fin septembre, quelques autres poissons de 150 à 191 seront encore sortis en pêche rapide.

Mon ami Sam passe quelques jours sur un grand secteur dans le sud de la vallée du Rhône. A cause d’un débit dramatiquement bas, il ne fera que 2 silures de taille moyenne, mais aura une fois de plus confirmation du potentiel de ce bief en visualisant de nombreux très gros poissons. Il faudra que nous nous en occupions sérieusement un de ces jours…


30 silures s’ajoutent au compteur en septembre

- Octobre :

Ce mois est souvent délicat en fleuves. Les pluies reprennent et des crues peuvent se produire accompagnés de coup de froid. C’est ce qu’il s’est passé la première quinzaine d’octobre 2012.

Nous avons tenté quelques pêches rapides sur un poste proche des tenues hivernales et à l’abri du bouillon. Peu de touches, mais un 170 est pris et Sam perd deux fois un méga dans des souches immergées…


Entre quelques baisses de débit (les week-end avec la fermeture des barrages), nous touchons deux 190+ et encore qlqs petits.


Toutes nos prises :
ICI : http://www.theonefishing.fr/resultatssilures2012.htm

Mais à cette date, les choses se compliquent et les périodes d’activité sont clairement moins longues et plus irrégulières.

Bientôt, il faudra pêcher au plus près des tenues hivernales, même au cœur de celles-ci. Mais il n’y en a que très peu pêchables du bord…

A bientôt

Fabien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.theonefishing.com
Webm@ster
PRESIDENT - ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14898
Date de naissance : 27/09/1966
Age : 51
Localisation : (01) la chapelle du chatelard
Loisirs : Pêche, photo, informatique, guitare
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Lun 22 Oct 2012 - 18:14

Bonjour,

Ah l'observation !!!
J'ai beaucoup apprécié la vidéo qui démontre que la pêche est aussi une question d'observation.


Philippe : Président et Webmaster du Silure Club

Silurement Vôtre Invité



Mon idole c'est Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent 38
Adhérent du club
Adhérent du club
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1450
Date de naissance : 01/05/1978
Age : 39
Localisation : GRENOBLE
Loisirs : PECHE
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Mar 23 Oct 2012 - 7:57

Je viens de lire pour la première fois l intégralité de ce poste, que dire waooh waooh waooh !!!!!!!!!!!


Tes récits et photos sont superbes, merci. Derrière cela il doit y avoir tellement de temps passé au bord de l eau a observer a présparer et a pêcher e a chercher a comprendre. Tu es un sacré technicien de la pêche du silure.

Bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fab69

avatar

Masculin
Nombre de messages : 24
Date de naissance : 19/12/1970
Age : 46
Localisation : Lyon
Loisirs : pêche
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Jeu 25 Oct 2012 - 21:17

Bonsoir,
Pour tout dire, je découvre vraiment le silure depuis moins de 2 saisons, par contre le fleuve depuis plus de 20 ans, et cela aide énormément...
L'observation est, il est vrai, la base de la réussité de toute pêche. Le silure (comme la carpe) se manifeste souvent en surface, et çà aide beaucoup... Very Happy
Et au fur et à mesure, nos yeux s'aiguisent. Ce que nous prenions souvent avant pour des carpes, ne laissent plus guère de doutes maintenant, même de nuit car les sons provoqués par les silures sont assez caractéristiques.
Nos amorçages font presque tout le temps claquer les silures en surface. Très souvent, ces visuels se produisent loin derrière les coups amorcés, parfois plus de 100m ! Cela nous indique le positionnement de départs des poissons et peut nous servir à corriger l'emplacement de notre coup ou des montages. Le plupart du temps, les silures s'approchent du coup dans un axe situé entre 90 et 60° par rapport à la berge. En gros, des manifestations trop en amont ou vraiment en aval près du bord sont de mauvais signes sur le choix du poste.
C'est d'ailleurs la grande limite de cette apporche du bord. En effet, bien des meilleurs postes sont face à des berges inaccessibles, et cela limite très fortement notre champs d'actions.
Nous avons fait quelques sorties pellets en bateau. C'était très concluant, mais des pneumatiques ne sont pas très adaptés à des pêches statiques embarquées. Mais le jeu en vaut la chandelle, et l'an prochain, je pense que nous allons en faire plus. Le potentiel est là, notamment sur de gros sujets qui ne visitent que très rarement nos postes. De plus certains secteurs larges où les tenues et passages sont loin du bord, deviendront accessibles à notre approche. Wink
Enfin cela offrira plus de chances de sortir des mégas qui posent bien des problèmes du bord, enfin surtout les obstacles sous les bordures. 2012 a été catastrophique de ce point de vue. Les 2/3 des 2m+++ ont été perdu... Sad
Bref de quoi rêver cet hiver.
Fabien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.theonefishing.com
FrakassoR
MODERATEUR - ANIMATEUR
MODERATEUR - ANIMATEUR
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2820
Date de naissance : 26/04/1981
Age : 36
Localisation : Corbas 69
Loisirs : Pêche - Automobile
Date d'inscription : 24/09/2012

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Ven 26 Oct 2012 - 7:48

franchement, merci pour ces retours d'expérience !!!
si jamais tu as besoin de compagnie et d'un boat pour accéder à certains coups, je serais ravi de t'accompagner.
la pêche aux pellets m'intrigue du fait des habitudes du silures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phil1340
Adhérent du club
Adhérent du club
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2153
Date de naissance : 10/10/1966
Age : 51
Localisation : (Belgique) Charleroi
Loisirs : www.consulting-fishing.com
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Jeu 1 Nov 2012 - 9:00

Chapeau Fab69 pour le partage de toutes ces expérience et je dis respect les mecs ;=)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.consulting-fishing.com
fab69

avatar

Masculin
Nombre de messages : 24
Date de naissance : 19/12/1970
Age : 46
Localisation : Lyon
Loisirs : pêche
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Dim 11 Nov 2012 - 17:02

Bonjour,
Je suis heureux que ce post puisse éclairer un peu sur ce que nous faisons.

Pour Frakassor, ce sera avec plaisir Very Happy , mais plutôt l’an prochain où je serais heureux de t’accompagner sur un bon coup. Et je suis certain que tu en connais bien plus que nous… Wink
Maintenant c’est bien plus hard et nous avons moins de temps à consacrer aux silures, la carpe étant bien plus accessible en période froide.

Il serait même très intéressant de combiner une pêche aux pellets avec les techniques classiques.

Je souhaiterais à ce sujet faire une petite aparté sur les effets de la présence des bateaux et d’un clonkage aux abords de nos coups. Un amorçage aux pellets fait claquer régulièrement les silures en surface durant les matinées. Lorsqu’un équipage silure dérive au dessus, il ne se passe plus rien.
Pire, alors que des tapes ou des touches se produisent sur nos cannes, un équipage qui s’approche de notre zone en clonkant provoquent l’arrêt total de ces tapes, puis une fois le bateau largement passé, elles reprennent comme par magie. Cela se produit alors que le bateau est encore à environ 200m de nous !!!
Cà s’est vérifié bien trop souvent pour ne pas être notable. Nous nous posons donc la question sur la cause de ce phénomène. Je ne sais pas si cela stresse les silures ou les détourne de nos appâts. Question
Quoi qu’il en soit, je vous laisse imaginer nos têtes quand vous approchez, Laughing

Pour revenir à la pêche aux pellets que nous avons développé, pour l’instant, peu de pêcheurs comprennent où et comment il faut mettre en œuvre une pêche aux pellets. Mais çà viendra.

Si l’approche parait simple au premier abord, nous constatons au fur et mesure de nos sorties que certaines finesses sur les poses de ligne (spots), les relances et différents rythmes d’amorçage font passer de pêches, disons standards, à des pleines réussites. 2012 aura été une saison difficile et ces finesses ont vraiment fait la différence. Nous l’avons souvent constaté en emmenant des novices qui n’avait pas les bons gestes et n’obtenait pas les mêmes résultats à moins de 20m de nous… Cà se joue parfois à quelques minutes. Savoir entretenir une sorte d’aguichage en quelque sorte.
Tout cela est difficile à expliquer et certainement à comprendre, et il n’y a réellement que sur le terrain que nous pouvons expliquer et démontrer cela. Embarassed
Nous avons filmé quelques séquences cette année, mais pas suffisamment encore pour faire une véritable pédagogie sur cette pêche. En effet, d’une part, il n’est pas évident de tout filmer dans le feu de l’action, d’autre part, les phases les plus intéressantes se déroulent très souvent avec de faibles luminosités…
J’essaierais toutefois de réunir ce que nous avons pour faire des vidéos explicatives dans les mois à venir : choix du poste, conditions et périodes de pêche, choix des spots, disposition des lignes, quand et comment activer sa pêche (rythmes/quantités d’amorçage).
Je vais être sans doute un peu insistant, mais je remets ci-dessous le lien sur une vidéo d’une phase très importante de la pêche aux pellets : comprendre et interpréter la présence des silures sur un coup, et donc savoir quand activer sa pêche.

http://www.youtube.com/watch?v=Jnx3mLWHULY

Si cà n’est pas très spectaculaire, mais après le choix du poste (qui est de très loin le plus important), la gestion de ces moments là sont la clé pour réussir sa pêche. Quand on a compris çà, on a fait un gros bout du chemin aux pellets.
Ces tapes se produisent à chaque fois qu’un poste a été bien choisi. Car, hors périodes de fraie des blancs durant lesquelles il n’y a pas mieux qu’un bon gros vif, nos appâts font systématiquement réagir les silures et cela occasionne de fait des « choses » dans les cannes. Si ce n’est pas le cas entre le soir et le matin, c’est vraiment qu’on s’est planté de poste.
En haute saison, (eau à plus de 15°c), les signes dans les scions sont récurrents et bien visibles. En eau fraîche, voir froide, ils peuvent être beaucoup plus fin (à un point inimaginable !!!). Quoi qu’il en soit, une relance de cannes et d’amorçage sera toujours à faire.
C’est pourquoi il faut être très près des cannes les yeux rivés sur les pointes, même la nuit… En haute saison, nous ne dormons d’ailleurs quasiment pas, chaque entrée des silures sur le coup est à surveiller pour réagir vite. Entre novembre et mai, ce sera moins puissant, mais les soirées doivent être veillées au maximum. Le début d’une nuit est souvent prépondérant pour la suite et un coup marqué (relances et amorçages) en soirée payent parfois le lendemain. Une inactivité de la part du pêcheur donnera à coup sûr l’effet inverse… Sleep

Je reviendrais sur d’autres aspects de notre pêche plus tard.

En attendant, avec moins de temps, plus de crues, et il faut bien le dire moins de courage No , nos dernières pêches de novembre ne sont représentées que par 4 pêches rapides le matin du lever du jour à 10h.

Comme attendu avec les eaux bien plus fraîches du moment, les entrées des silures ont été à la fois moins nombreuses, moins longues et bien moins virulentes. Alors qu’il y a quelques semaines, aucun poisson à écailles n’auraient osé s’aventurer sur un coup, carpes et blancs sont désormais plus souvent sur nos Megapellets que les glanes. Cela donne des pêches variées et amusantes.
Toutefois, quelques prises de petits silures ont encore eu lieu en début de mois.



Le week-end dernier, notre ami Pascal a même eu un beau cadeau à 202cm. santa
Amorcé légèrement la veille, il fait un coup du matin très réussi !!! Il l’a pris très vite après s’être mis en pêche. Au vu du ventre distendu, il est clair qu’il est rentré seul sur le coup et a quasi tout gobé de son amorçage de mise en pêche !



Cela me conforte dans l’idée que nos coups habituels sont désormais trop éloignés des tenues hivernales principales. Car toutes les dernières sorties ont montré sur nos coups habituels que seuls qlqs individus entraient à la fois.
J’avais déjà fait ce constat l’an dernier. Certains silures s’éloignent plus que d’autres en eau froide (comportement social différent sans doute). Seul ou par groupes de 2 ou 3, Ils « glanent » alors tranquillement sans concurrence chaque particule de nos amorçages, et il n’est alors pas toujours évident de les piquer… C’est surtout là qu’est la différence entre une pêche d’eau froide et une pêche d’eau chaude où un coup attire parfois largement plus de 30 individus…
En gros, je me dis que si nous pouvions pêcher de nuit sur de véritables tenues, de grosses pêches seraient encore possibles en hiver. Trois problèmes : avoir des tenues pêchables du bord, de nuit et rester actifs malgré le froid, pas simple du tout.

A voir dans les semaines à venir, quand ce ne sera plus en crue, parce que là…… Sleep
A bientôt
Fabien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.theonefishing.com
FrakassoR
MODERATEUR - ANIMATEUR
MODERATEUR - ANIMATEUR
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2820
Date de naissance : 26/04/1981
Age : 36
Localisation : Corbas 69
Loisirs : Pêche - Automobile
Date d'inscription : 24/09/2012

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Dim 11 Nov 2012 - 17:26

drunken Cool
ça donne vraiment envie !
ça fait pas encore un an que je suis sur Lyon et j'ai pas fait 10 sorties sur le Rhône, donc je suis encore dans une phase de prospection des postes.
Ajouter cela un pêche totalement différente de ce que je pouvais faire sur la Vienne (86), j'ai encore pas mal de chose à apprendre !

Mais je rapproche la pêche au pellet de celle de la bouée que je pratiquais beaucoup (du fait de la spécificité de la Vienne, peu profonde, il fallait pêcher sur des fosses et les dérives étaient très très courtes !).
d'où ma forte curiosité ;-)

pas de soucis pour se caler ça en 2013 !! avec grand plaisir !!!
je ne pêchais quasiment jamais seul sur Potiers et il est vrai que lors de mes dernières sorties solo, c'est différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent 38
Adhérent du club
Adhérent du club
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1450
Date de naissance : 01/05/1978
Age : 39
Localisation : GRENOBLE
Loisirs : PECHE
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Dim 11 Nov 2012 - 21:05

Ton dernier récit m a encors vraiment impressioné.

C est dingue comme tu arrive a interpréter comprendre les comprtements de notre poisson préféré.

Merci beacoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fab69

avatar

Masculin
Nombre de messages : 24
Date de naissance : 19/12/1970
Age : 46
Localisation : Lyon
Loisirs : pêche
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Lun 12 Nov 2012 - 18:27

FrakassoR a écrit:
drunken Cool
ça donne vraiment envie !
ça fait pas encore un an que je suis sur Lyon et j'ai pas fait 10 sorties sur le Rhône, donc je suis encore dans une phase de prospection des postes.
Ajouter cela un pêche totalement différente de ce que je pouvais faire sur la Vienne (86), j'ai encore pas mal de chose à apprendre !

Mais je rapproche la pêche au pellet de celle de la bouée que je pratiquais beaucoup (du fait de la spécificité de la Vienne, peu profonde, il fallait pêcher sur des fosses et les dérives étaient très très courtes !).
d'où ma forte curiosité ;-)

pas de soucis pour se caler ça en 2013 !! avec grand plaisir !!!
je ne pêchais quasiment jamais seul sur Potiers et il est vrai que lors de mes dernières sorties solo, c'est différent.

Avec plaisir, n'hésites pas à me contacter début mars, dès que l'eau dépassera les 9°c, çà pourra le faire hors crue...
A bientôt
Fabien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.theonefishing.com
fab69

avatar

Masculin
Nombre de messages : 24
Date de naissance : 19/12/1970
Age : 46
Localisation : Lyon
Loisirs : pêche
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Lun 12 Nov 2012 - 18:37

Laurent 38 a écrit:
Ton dernier récit m a encors vraiment impressioné.

C est dingue comme tu arrive a interpréter comprendre les comprtements de notre poisson préféré.

Merci beacoup.

L'étude du comportement des fish qu'on pêche, est à mon avis le premier des paramètres à la pêche, car il permet de le trouver en fonction des saisons et conditions.
C'est 90% du chemin pour le prendre.
Quand on connait bien l'eau visée, il faut dire que çà aide énormément à cette compréhension. En l'occurrence, je pense avoir fait largement plus de 2000 "24h" sur le Rhône notamment, donc forcément des expériences et constats j'en ai vu et vécu...
Avec le recul des deux saisons aux pellets, je dois avouer que le silure offre vraiment un avantage : il se manifeste souvent et bruyamment en surface. Mais j'avoue que je n'avais pas suffisamment remarqué cela avant de m'y intéresser. Maintenant mes yeux et mes oreilles n'en ratent pas beaucoup.
A mon avis, c'est aussi un des avantages de la pêche à poste fixe, on voit et comprend peut être plus de choses qu'en bougeant sur l'eau.
Fabien

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.theonefishing.com
didier 60

avatar

Masculin
Nombre de messages : 108
Date de naissance : 14/05/1961
Age : 56
Localisation : plailly
Loisirs : pêche nature
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Sam 7 Mar 2015 - 10:31

pff j'ai le tourni affraid incroyable résultats de pêche.
des photos qui doivent en faire saliver plus d'un et que d'émotion et de satisfaction pour toi j'imagine.
merci pour le partage et tes analyses ne sont pas en reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pere Sussu



Masculin
Nombre de messages : 1504
Date de naissance : 11/10/1962
Age : 55
Localisation : (38) Seyssuel
Loisirs : Pêche, météo, ciné
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Sam 7 Mar 2015 - 11:30

Excellent Fab69.

cheers Merci pour ton partage de toutes tes expériences et je te dis respect avec un R majuscule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dédélafouine

avatar

Masculin
Nombre de messages : 787
Date de naissance : 18/09/1978
Age : 39
Localisation : Barbezieux saint hilaire 16300
Loisirs : PECHE/RANDO
Date d'inscription : 17/09/2012

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Sam 7 Mar 2015 - 17:06

Fab 69 ne poste plus depuis le Mardi 20 Aoû 2013 à 0:20....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LA TRIPE

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1520
Date de naissance : 15/08/1955
Age : 62
Localisation : CHER
Loisirs : pêche, photo animalière, randonnée
Date d'inscription : 04/12/2012

MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   Sam 7 Mar 2015 - 22:46

Fab 69 ne poste plus depuis le Mardi 20 Août 2013 à 0:20....
Pourquoi DEDE?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagreze.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: suivi d'une saison aux pellets   

Revenir en haut Aller en bas
 
suivi d'une saison aux pellets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» suivi d'une saison aux pellets
» quels pellets utilisez vous en début de saison en eau froide ?
» Fichier EXCEL pour faire le suivi du championnat
» Appats de début de saison . . .
» Transferts + News Avant-saison 2010/2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SILURE CLUB RHODANIEN :: .......... SORTIES DE PECHE ET COMPTES RENDUS ..........-
Sauter vers: